Accro au Dollarama

Je m’appelle Marie-Soleil et je suis accro au… Dollarama!

Bon allez-y jugez moi, je l’avoue, je l’admets, j’adoooooore aller au Dollarama.

Je dirais même que j’essaie de ne pas trop y aller tellement j’aime ça, parce que c’est difficile pour moi d’en sortir qu’avec l’item dont j’avais besoin initialement, et ça me prend trop de temps! Il y a tellement de trouvailles à petits prix, et même de très bons deals sur des articles qu’on trouve ailleurs à 2 ou 3 fois le prix!

Si je vous entends dire que «c’est juste de la cochonnerie et des bébelles inutiles», c’est que vous n’y allez pas. Oh que NON! Combien de fois je me fais demander : «Oh c’est ben cute ça, où tu l’as pris ?» concernant des choses qui proviennent de ce magasin. Et que dire de la surprise des gens «Hein, t’as pris ça au Dollarama, ah ouin ils ont ça!»

Oui monsieur, il y a de plus en plus d’articles intéressants notamment depuis la venue des articles à 3$ et 4$. Ceux qui chialent que c’est rendu trop cher ne sont visiblement pas tombés sur un protège-cou de hockey junior Bauer à 4$ alors que le même modèle (qu’on venait tout juste d’acheter pour mon garçon!) est en vente à près de 20$ dans les magasins de sport.

Ce que j’achète

Sinon, de façon régulière j’y achète des jouets saisonniers pour les enfants, des pots en terre cuite pour mes plantes, des articles de jardinage, toutes mes décos de fêtes (Noël, Halloween, Pâques, anniversaires, etc.), matériel de bricolage, livres d’histoire, sucreries, gros ustensiles de cuisine en silicone Betty Crocker, contenants de plastique, peluches, nettoyant Lysol, ballons, jeux de cartes, cahiers à colorier, serviettes de table, vernis à ongles de marque, moules à muffins, icepack, shampoing et mousse pour les cheveux de marque (déjà trouvé Göt2B et Schwarzkopf), bulles pour le bain, sacs cadeaux, shampoing l’Oréal pour enfant, savon à plancher Murphy, guenilles, suif pour les oiseaux, compotes de pommes en sachet, funfetti pour les gâteaux, DVD, biscuits pattes d’ours Dare, Mr Freeze, etc.

Des trouvailles

Bien sur, il faut être vigilant et bien au fait des prix, car plusieurs produits ne sont pas avantageux. Il faut aussi vérifier les quantités, notamment pour la nourriture.

Mais ce qui rend accro, c’est la rareté des megas-deals. On ne les trouve pas nécessairement partout, ni au même moment. Une sorte de chasse au trésor perpétuelle du deal. Je soupçonne même un processus marketing machiavélique où quelques stratèges dans un sous sol vert et jaune décident tels des pirates modernes d’acheminer les nouveaux précieux, genre des veilleuses amovibles super cool du personnage Mike de Monstre Inc, selon un plan précis en forme de $ sur une carte géante affiché sur le mur créant ainsi un effet de rareté et de dépendance à travers le pays! Mouhahaha!

Une communauté Dollarama

Si vous me trouvez un peu «spéciale», sachez qu’il existe un groupe privé Facebook consacré exclusivement aux trouvailles du Dollarama qui se nomme Accros du Dollarama : on y trouve les nouveautés, des DIY, des idées déco, des trucs pratiques, il y en a pour tous les goûts. Bon j’en entends encore quelques-uns dire que ça doit être un groupe de 3-4 matantes quétaines… hey ben dites-vous que nous sommes plus de 105 000 membres-Accros provenant des 4 coins du Québec sur ce groupe, simili-sectaire j’en conviens, mais où les gens s’entraident à la recherche de la nouvelle trouvaille déco ou de la nouvelle casquette Pat-Patrouille à petit prix qui fera le bonheur des enfants. Les gens s’informent les uns les autres de la disponibilité des produits populaires dans les succursales lors des visites. Il y a même des agents infiltrés qui font découvrir en primeur la nouvelle marchandise.

Les accros
Entête Facebook du groupe Accros du Dollarama

De mon côté, puisque je suis en cure, et en mode économie, je suis surtout une membre observatrice sur ce groupe, qui «like» des publications, et planifie ma prochaine visite, hihi. Un groupe qui est d’ailleurs extrêmement bien géré par 4 administratrices et une équipe de modératrices, parce que gérer un aussi important groupe ce n’est pas rien!

Je suis donc aussi devenue accro à ce groupe, ce qui ne me coûte pas un sou et me divertit +++ 🙂

Des Dollarama partout!

Si vous riez encore, dites-vous que nous sommes certainement nombreux à aimer le modèle d’affaires de cette entreprise québécoise, car en plus des 1100 magasins Dollarama actuels, l’entreprise prévoit ouvrir de 60 à 70 nouveaux magasins au cours de la prochaine année et acceptera bientôt les cartes de crédit dans tous ses magasins. (+ d’infos)

– $$$ –

Perso, tant que Dollarama me permettra d’économiser sur des produits que j’achèterais de toute façon ailleurs à prix plus élevé et d’égayer mon quotidien avec les enfants pour pas cher,  je serai une accro!

@MarieSoleilTS